Accueil » Les tribulations de la blogo » L’art et la manière d’être un blog littéraire influent, la blogo ACTE II

12 réflexions sur “L’art et la manière d’être un blog littéraire influent, la blogo ACTE II

  1. Pour un débutant comme moi en matière de blogage, j’avais que ce n’est pas très motivant, mais tellement vrai ! Très bel article, vous avez gagné d’ores et déjà gagné un suiveur.
    J’avoue que les partenariats sont tentants, mais les challenges et autre défis lecture ne me tentent pas du tout, car j’ai déjà tellement de pépites à lire que j’ai repérées ça et là. J’adore magnifier une critique d’un livre peu connu, tout comme j’adore démonter un best-seller illisible. 😀 On ne se refait pas, j’imagine.

    Au plaisir de vous lire.
    D.

  2. Effectivement, si on regarde bien, presque tous les blogs dits influents suivent le même modèle : à partir du moment où on ne suit pas ce modèle, on a moins de visites et de commentaires. C’est un constat qui peut être un peu décourageant pour les outsiders qui, ne cherchant pourtant pas la popularité mais le partage, finissent par se rendre compte que les deux vont de pair. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai fait une pause bloguesque, démotivée par le peu de retours que j’avais alors que je passe des heures sur chaque billet – surtout que j’ai quand même un nombre de visites pas négligeables mais seules quelques personnes commentent. Quand j’ai demandé des conseils, on m’a expliqué que je devrais faire plus de rdv ou de « memes » (comme le C’est lundi ou le Top Ten Tuesday) car c’est ce qui draine le plus de commentaires, de même que les billets de challenges. On m’a aussi dit que mes billets étaient beaucoup trop longs, que je ne chroniquais par forcément les livres qui intéressent le plus, et que je ne faisais jamais de concours. A ce moment-là j’étais tellement dégoûtée que j’ai failli carrément fermer le blog. A la place j’ai fait une pause de trois mois pour réfléchir à ce que je voulais vraiment faire.

    Car au final, c’est ça la vraie question : sachant comment fonctionne (malheureusement) la la blogo, est-ce qu’on veut faire un blog populaire et devoir pour ça entrer dans un certain modèle ou est-ce qu’on veut un blog qui soit le reflet de notre personnalité en sachant qu’on aura forcément moins de retours dessus ?

    • Si on m’avait conseillé tout cela, je crois que j’aurais fuis, mais de manière définitive, la blogo. On t’a vraiment conseillée de lire les livres du moment et de faire des chroniques moins construites et moins longues ?

      Oui, en faisant un blog plus personnalisé il y a moins de retours, mais moins de contraintes à respecter et pour le coup, plus de reconnaissances. Les commentaires sont peut-être moins nombreux mais beaucoup plus sincères. Je viens d’en voir la preuve avec cet article et les commentaires postés à son sujet 🙂

      • Eh oui c’est ce qu’on m’a dit 🙂 Pas seulement des blogueuses mais quelqu’un qui travaille dans le web consulting…Mais j’en parlerai plus en détails dans mon billet de réouverture du blog à la fin du mois !

  3. C’est bien dit ! Perso j’ai commencé mon blog par envie de partager. J’aime principalement la littérature classique et contemporaine, … je suis bien loin de tous les blogs qui ne parlent qu’exclusivement de littérature fantastique, sentimentale ou bit-lit. Je lis ce que j’ai envie. Des nouveautés de temps en temps (lorsqu’elles sont dispos à la bibli), j’accepte des partenariats quand le livre m’attire vraiment, ce qui n’empêche pas les déceptions … et je choisis de lire ce que je veux quand je veux.
    La lecture est un plaisir et doit le rester ! Merci pour ton article !

    • Je ne reproche pas de lire du fantastique, de l’urban fantasy ou des romans érotiques. Mes genres de prédilection sont la fantasy, le fantastique et la science-fiction (et tous leurs sous-genres et dérivés). Mais je suis surtout contre l’esprit de compétition. La lecture ne devrait pas être un sport mais un vrai plaisir pour lequel chacun lit ce qu’il veut et partage dans un sens non unique ces ressentis. Ça devient trop boulimique quand on rentre dans cet esprit de compétition, et pour moi, quand c’est une vraie addiction, ça n’est plus un vrai plaisir (c’est comme avec les cigarettes, à force de trop en consommer ça devient une vraie drogue et maladif). Les avis s’en retrouvent faussés, et on ne s’y fie plus à force que ce genre de lecteurs et lectrices se fassent de plus en plus nombreux. Mais ce qui me rassure c’est de voir qu’on est plusieurs à penser que la lecture doit rester un plaisir.

  4. ça fait du bien de lire un article comme le tien!
    J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire.
    Tu as raison de rappeler que la lecture doit rester un PLAISIR.
    Merci .
    PS: Comment t’es venue l’idée d’écrire sur ce sujet?

    • L’idée m’est venue après différentes observations. Mes anciens blogs, avec notamment Books-Area via lequel je m’étais laissée entraînée par cette conformité mais qui a fini par vite me lasser. Je n’aime pas trop être dans la superficialité ni faire semblant, et les livres du moment au final, je les ai tous oubliés alors que depuis que je ne suis plus vraiment ces blogs-là, je me sens beaucoup plus libre dans mes choix de lectures et surtout, les livres me restent plus facilement en mémoire, surtout ceux qui m’ont marquée. Puis, les sujets de discussions croisés au hasard sur Facebook, sur Livraddict (les manies livresques, montrer sa PAL, les IMM etc.). Et l’article de Matilda m’a donné envie de faire une série d’articles de ce genre (d’où One day in hell, puis enfin celui-ci qui en l’écrivant, m’a donné l’idée d’un autre sujet). Et merci, ça fait aussi du bien de se rendre compte que finalement, j’ai écrit ce que beaucoup pensaient tout bas. Et de ce fait, je suis ravie de savoir que ce genre d’article fait du bien aux autres, c’est encore plus savoureux que de ressentir la gloire éphémère d’un blog vu des milliers de fois 😉

  5. J’aime beaucoup ton article. C’est vrai que de nombreux blogs, les plus connus sont ceux qui publient des chroniques de saisons, en lien avec les grosses sorties du moment. Pour autant, et heureusement, tous ne sont pas pareil.
    Bloguer doit-être un plaisir tout comme le fait de lire : livres du moment ou livres peu connus peu importe tant que le plaisir est là :).
    Je pense aussi qu’il faut être honnête envers les personnes qui suivent notre blog et ne pas dire coup de coeur sur un livre juste parce que ça a été le cas pour tout le monde…

    • Nous sommes sur la même longueur d’ondes, car c’est exactement ce que je me dis quand j’évoque ici la plupart des blogs littéraires. La plupart, donc heureusement, qu’ils ne sont pas tous pareils. Même s’ils respectent ces rendez-vous hebdomadaires et mensuels de la blogo, quelques uns d’entre eux sortent du lot par des rendez-vous très originaux (je pense par exemple à Méli du Bazar de la littérature et son Quinze littéraire ou sa Récré musicale, avec ses chroniques toujours très complètes). Merci pour ton avis.

  6. J’aime beaucoup ce que tu écris !! Il est vrai qu’il faut de tout pour faire un monde…
    Je suis bien d’accord : chacun son avis, son blog, sa vision ! Sinon, il n’y a aucun n’intérêt à faire des chroniques sur nos lectures !

    • Ce n’est pas vraiment ce que je disais, mais ta conclusion est belle. Seulement, je déplore vraiment les blogs qui n’apportent pas grand chose sinon du pouvoir à ces blogueurs 😉

Parce que votre avis compte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s